Question tabou : la gale

La gale… tout un programme… et surtout beaucoup d’a priori !

Le jour où ça vous tombe dessus, vous avez tellement peur du qu’en dira-t-on et de « l’avouer » à votre entourage, car vous avez encore peut-être en tête qu’il s’agit d’une affection concernant les gens sales, que vous avez l’impression de vous retrouver dans Fight Club à  la sortie de l’avion : vous en parlez de loin, juste pour tâter le terrain, sans jamais dire que vous êtes concerné.

« C’était ma valise… qui vibrait… ?

– 9 fois sur 10 c’est un rasoir électrique mais… une fois de temps en temps… c’est un gode. Bien sûr, notre compagnie a pour règle de ne jamais conclure que le voyageur est le propriétaire du gode, nous devons employer l’article indéfini « un » gode, mais jamais… jamais… « votre » gode. »

(remplacez « gode » par « gale » et vous obtiendrez à peu près la situation dans laquelle vous vous trouvez…)

Mais en fait, la gale c’est quoi ? Et bien tout simplement il s’agit d’un acarien. Vous savez ces petites bêtes invisibles à l’œil nu qui ressemblent à des araignées et que l’on trouve sur la peau et dans la poussière des maisons. Mais bien entendu, la gale est un parasite un peu spéciale car elle est très résistante (donc difficile à tuer : un simple nettoyage de maison ne suffit pas), contagieuse (avec une période d’incubation de près d’un mois, vous avez le temps de contaminer toute la famille et tous les textiles de la maison) et les mères aiment à se nicher sous votre peau pour y pondre leurs œufs (ce qui va vous provoquer des démangeaisons à vous rendre fous). Il est très facile de reconnaitre lorsque l’on est infecté car l’on se gratte démesurément, notamment la nuit au niveau des mains, poignets, des avants-bras et du ventre, et l’on peut apercevoir comme des petits sillons blancs sous sa peau qui ne sont autre que les tunnels creusés par les mères. Et en cet hiver 2013/2014 nous sommes en pleine épidémie ! A noter que sans traitement elle peut durer des mois voire des années… je vais donc vous donner ma la façon de faire pour s’en débarrasser.

  • 1- On file chez son médecin faire constater les dégâts et se faire prescrire un anti-parasitaire à prendre par voie orale – voire même un anti-parasitaire local avec lequel s’enduire des pieds à la tête (disponible aussi en pharmacie sans ordonnance). Si en 7 à 10 jours rien n’a changé il faut retourner voir son médecin pour prendre à nouveau le traitement.
  • 2- On achète quelques anti-acaricides spécialisés en bombe de type A-Par (le plus connu et surtout sans odeur) pour pouvoir vaporiser et traiter tous les textiles de la maison, de la voiture et la literie ne pouvant être lavés. On n’oublie pas les chaussures tous les soirs !

CARNETFEMININ_LA_GALE

Le combo gagnant !

  • 3- On met tout le linge que l’on a touché et utilisé les trois dernières semaines dans le lave-linge que l’on fait tourner à 60°C minimum pour tuer la gale (à une température plus faible des œufs peuvent persister). On repasse le tout en insistant sur les coutures et on les enferme dans un sac poubelle avec de l’A-Par dessus pendant une semaine au moins, histoire d’être sûr.
  • 4- On choisi 3 tenues complètes avec lesquelles on va tourner pendant deux semaines. Tous les soirs on met sa tenue du jour dans la machine puis on l’étend (où on met le tout au sèche-linge), le lendemain matin on la met dans un sac poubelle avec de l’A-Par (on en profite pour vaporiser le matelas de son lit) et on peut la ressort pour la porter à nouveau deux jours après. C’est contraignant mais c’est aussi la seule façon de ne pas recontaminer toute sa penderie qui attend patiemment dans des sacs poubelles sellés.
  • 5- On privilégié les bains très chauds pour soulager les démangeaisons et l’on y ajouter 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree pour traiter la gale en même temps.
  • 6- Tous les soirs on se tartine avec une crème neutre hydratante dans laquelle on aura ajouté quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree. Cette huile apaise vraiment en plus de traiter beaucoup et peut-être d’un grand soutient pendant cette période difficile à gérer.
  • 7- Prier pour que ça passe ! En essayant de ne me devenir parano…

J’espère toute fois que vous ne serez pas touchés par la gale mais si c’est le cas que ces quelques astuces vous aideront à vous en débarrasser. Ne sous-estimez pas le pouvoir du tea tree, il pourra vraiment faire la différence lors du traitement !

Carnet Féminin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s