Mes lectures d’été – Summer 2014

Coucou tout le monde !

Qui dit été, dit lecture vautré sur son transat au bord de la mer, le corps halé par le soleil, le visage fouetté par les embruns de la mer (le sable dans les yeux et les jambes dévorées par les moustiques…). Pour ma part, je reste dans la région cette année mais j’ai tout de même quelques jours de vacances que je compte bien mettre à profit. Notamment pour me remette à lire un peu plus sérieusement.

Sérieusement ? Ou peut-être pas… en général je n’ai pas envie de me prendre trop la tête l’été et je choisi majoritairement des œuvres « faciles », que je peux interrompre n’importe quand sans en perdre le fil. J’imagine que nous somme beaucoup dans ce cas car comme tous l’été j’ai pu voir la « littérature de gare » envahir mon supermarché, et je dois dire que j’aime ça ! J’aime l’idée que les gens prennent le temps de se poser pour lire l’été, à défaut de le faire le reste de l’année.

Ce mois-ci j’ai choisi de me plonger et/ou de me replonger dans des classiques, tous très différents les uns des autres, ce qui me permettra de ne pas m’ennuyer. La variété, il n’y a que ça de vrai ! Alors sans plus attendre, voici ma petite sélection !

CARNETFEMININ_LECTURES_ETE_2014

The Beats – anthologie graphique, par Harvey Pekar, Ed Piskor et Paul Buhle. / Basic Instinct, par Richard Osborne. / Comment marcher sur des talons aiguilles, par Camilla Morton. / Vivre !, par Yu Hua

The Beats – anthologie graphique, par Harvey Pekar, Ed Piskor et Paul Buhle : ou l’histoire de la Beat Generation en bande dessinée. J’ai eu un coup de cœur pour cette bande dessinée il y a trois ou quatre ans et pourtant et ne l’avais plus ressortie de ma bibliothèque depuis. Je suis tombée dessus (sans me faire mal, je vous rassure) par hasard en faisant un peu de rangement et je l’ai posé directement sur ma table de chevet pour pouvoir m’y replonger. Si vous êtes fan – ou simplement curieux – des romans américains underground des années 60/70, ainsi que de leurs auteurs, cette BD est faite pour vous !

CARNETFEMININ_LECTURES_ETE_2014_THE_BEATS

« De New-York à San Francisco, un cercle d’amis : l’écrivain Jack Kerouac, le poète Allen Ginsberg, le déjanté William Burroughs ou encore la militante féministe Diane di Prima, expérimentent de nouvelles manières d’écrire. En réaction à une société conformiste, leur credo est drogue, alcool et sexe libre. En vingt chapitres, des auteurs de référence du roman graphique américain racontent avec passion l’histoire foisonnante de cette génération qui a connu une vie d’excès et d’intense créativité, marquant à jamais de son empreinte la littérature et la création mondiale. »

Basic Instinct, par Richard Osborne : un roman gracieusement prêté par une amie, pour épicer un peu mon été ! Vous connaissez certainement tous le film éponyme de Paul Verhoeven, avec le (anciennement) séduisant Michael Douglas et le fameux jeux de jambes de Sharon Stone. Et bien malgré cela, je peux vous jurer pour avoir pratiquement terminé le roman que l’on se prend vraiment au jeu de ce thriller et qu’on lutte jusqu’à la fin tant le dénouement qui semble s’annoncer nous dérange. Vraiment c’est une œuvre psychologique facile et rapide à lire qui ne demande qu’à être redécouverte !

CARNETFEMININ_LECTURES_ETE_2014_BASIC_INSTINCT

« L’inspecteur Nick Curran, de la police de San Francisco, enquête sur le meurtre de l’ancien chanteur de rock Johnny Boz, frappé de 31 coups de pic à glace par une inconnue avec laquelle il faisait l’amour. Amateur de plaisirs corsés, la star fréquentait une jeune, riche et brillante romancière, Catherine Tramell, auteur d’un polar à succès consacré à un meurtre identique. Nick apprend bientôt que les parents de Catherine dont elle a hérité de plus de cent millions de dollars sont morts dans un « accident » suspect, décrit dans un autre de ses livres, et que son professeur de psychologie à l’université a été assassiné dix ans plus tôt à coups de pic à glace. Fasciné par ce déluge de violences, le policier se consacre à prouver la culpabilité de l’insolente et superbe romancière. Mais Catherine n’a rien laissé au hasard. Elle semble déjà tout connaître de Nick : le suicide de sa femme, les bavures dont il s’est rendu coupable, ses problèmes de drogue et d’alcool. Exaspérant les désirs de Nick, multipliant les avances, elle entraîne le policier dans un vertigineux dédale d’excès et de plaisirs. »

Comment marcher sur des talons aiguilles, par Camilla Morton : ce petit bouquin ci, devrait figurer dans le guide touristique de tous les sacs à main ! Je l’ai acheté il y a trois ans et depuis il n’a plus quitté ma bibliothèque. C’est donc avec bonheur que cet été je vais redécouvrir les conseils hilarants et primordiaux de Camilla Morton, pour mieux savoir mettre en avant et affirmer ma féminité. Je compte bien revenir en femme fatale à la rentrée ! (Sharon Stone, sorts de ce corps…) Mais sans rire, je vous assure que ce livre est très bien fait, il est bourré de bon sens et d’astuces qui changent tout au quotidien. Et en bonus, le livre est préfacé par John Galiano, de quoi lui donner encore plus de crédit !

CARNETFEMININ_LECTURES_ETE_2014_COMMENT_MARCHER_TALONS_AIGUILLES

« Pour les filles d’aujourd’hui qui s’intéressent à la mode, ce manuel rempli de conseils et d’humour apportera toutes les réponses à des questions d’une extrême gravité : comment se baigner avec des lunettes de soleil, faire le premier pas ou avoir l’air élégante après un vol long-courrier ? comment sortir d’une voiture en minijupe, marcher avec des talons aiguilles sur du marbre, étouffer un bâillement avec grâce ou avoir l’air très occupée à ne rien faire ? et même comment impressionner ses beaux-parents, avoir l’air fraîche après une nuit arrosée ou être à son avantage sur une photo… Un livre à glisser de toute urgence dans son sac ! »

Vivre !, par Yu Hua : pour finir, voici une histoire plus sombre mais qui m’a l’air particulièrement touchante et poignante. J’aime beaucoup les romans et nouvelle de Yu Hua et j’ai un peu choisi celui-ci par hasard, attrapée par la couverture et par l’édition Babel que j’affectionne particulièrement. Rien que le toucher de ce livre est un voyage à lui seul. Je n’ai pas du tout vu – et heureusement d’ailleurs – le film tiré de cette œuvre, je ne serai donc parasitée par aucune image et je pourrai m’y plonger pleinement. J’apprécie énormément les romans de la Chine mettant en lumière une certaine dégénérescence entre deux époques. C’est un thème qui m’est cher et j’ai vraiment hâte de le commencer !

CARNETFEMININ_LECTURES_ETE_2014_VIVRE

« Fugui, enfant gâté et unique héritier de la famille Xu, est un fils prodigue qui dilapide son bien dans les jeux d’argent, au grand dam de son épouse Jiazhen. Ruiné, il est contraint de travailler la terre. Mais ce revers de fortune se révèle une chance au moment de l’avènement de la Chine communiste : autrefois fils de propriétaire foncier, désormais simple paysan, il échappe au triste sort réservé aux nantis. Les tourmentes successives qui secouent le pays tout au long du XXe siècle n’épargneront toutefois pas sa famille. Immortalisé par le film de Zhang Yimou qui en a été tiré (Grand Prix du jury au festival de Cannes 1994), Vivre ! est le premier roman de Yu Hua dans lequel l’émotion et la compassion prennent le pas sur la violence. Considéré en Chine comme une œuvre majeure, ce livre célèbre l’inaltérable volonté de vivre, par-delà les malheurs et les coups du destin. »

Et vous, avez-vous fait votre « Book List » pour cet été ? Quels titres avez-vous choisis pour vous accompagner ?

Carnet Féminin

Publicités

3 réflexions sur “Mes lectures d’été – Summer 2014

  1. Pingback: Le Carnet a été tagué ! – The Liebster Awards | Carnet Féminin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s