Le Baume Démaquillant de Clinique : Top ou Flop ?

Arrivant à la fin de mon eau micellaire de Jonzac et souhaitant retourner vers un démaquillant huileux et cocooning, je me suis tout naturellement dirigée vers un produit qui me faisait de l’œil depuis des années. Ce produit, c’est le Baume Démaquillant Take The Day Off de Clinique, un soin très cher, mais recommandé par les dermatologues, que je me suis offert il y a quelques semaines après mures réflexions. M’étant persuadée que ses 125 ml valaient bien leur prix de 32,90 euros (chez Sephora) et que, tout comme le Beurre Démaquillant à la Camomille de TBS, il me durerait plusieurs mois et serait donc rapidement amorti. Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour céder sans scrupules à ses démons! D’autant qu’un -25% passait comme par hasard par là chez Sephora… !

CARNETFEMININ_BAUME_DEMAQUILLANT_CLINIQUE_2

Le produit se présente dans un gros pot violet de 125 ml. Il a réellement une texture de baume, à la fois ferme et tendre, riche et soyeuse, qui fond au contact de la peau pour bientôt se trouver transformée en huile légère. Il est particulièrement agréable à utiliser, encore plus que le TBS qui a une texture un peu peu plus cireuse. Ici, le baume est fin et se rince merveilleusement bien, en formant un lait délicat mis au contact de l’eau. Il se rince si bien que même de l’eau froide suffit à l’émulsionner pour laisser place à une peau nette et parfaitement démaquillée. Et même le mascara ne lui résiste pas. Adieu les cacas d’œil au petit matin !

CARNETFEMININ_BAUME_DEMAQUILLANT_CLINIQUE_3

Ce baume a donc tout pour me plaire… oui, mais voilà… mes yeux ne le supporte pas ! Je l’ai testé souvent, avec diverses quantités (bien que toujours très faibles tant il est efficace – et donc économique), avec ou sans coton (oui, cela parait bizarre d’utiliser un tel soin avec du coton, mais au grands maux les grand remèdes), en roulant mes cils entre mes doigts ou en les lissant simplement du haut vers le bas… mais le constat reste le même : mes yeux me piquent, se mettent à pleurer et le lendemain au réveil ils sont rouges à laisser penser que j’ai choppé la myxomatose et mon contour des yeux est sec à pleurer !

CARNETFEMININ_BAUME_DEMAQUILLANT_CLINIQUE_4

Je suis tellement déçue de ne plus pouvoir l’utiliser sur tout mon visage, moi qui voulait en faire un démaquillant intégral et ultra rapide qui me réconcilierait avec les soirs de flemme. Du coup, je ne l’utilise plus que sur le visage et le cou, je dois utiliser un autre produit plus doux pour les yeux. Quelle perte de temps ! Au final le démaquillage en devient un peu rébarbatif. Je ne peux pas lui enlever le fait qu’il est extrêmement efficace et agréable d’utilisation, cependant mon plaisir est altéré par cette bévue. Je ne pensais pas mes yeux si sensibles. Cela m’aura au moins permis d’apprendre quelque chose…

Si vous aussi vous avez utilisé le Baume Démaquillant de Clinique, avez-vous ressenti le même genre de gêne au niveau des muqueuses que la mienne ? – Avez-vous trouvé une astuce pour l’utiliser sur vos yeux sans avoir à verser une larme ? – Ou bien, ne jurez-vous plus que par lui ?

Carnet Féminin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s