Empties ! #1 – partie 1/2

Bonjour à tous !

Je lance aujourd’hui une nouvelle série d’article intitulée les « Empties ». Ou autrement dit, les produits que j’ai terminés. Comme vous le savez déjà, depuis le début de l’année et mon premier projet 10 pan, j’ai pris le parti de mieux choisir mes cosmétiques tout en achetant au maximum le nécessaire. En bref, je souhaite éviter les craquages – mais je ne me refuse pas non plus quelques petits plaisirs… – et le stockage en masse dans ma salle de bain.

Je vous garde donc depuis deux mois tous les produits que j’ai terminés afin d’en faire un petit bilan. Et croyez-moi, au vu de la quantité de cosmétiques finis, il était grand tant que je vous fasse ce billet ! Promis, le mois prochain cela devrait être plus raisonnable !..

CARNETFEMININ_PRODUITS_FINIS_EMPTIES_SEPTEMBRE_2014

Le mois dernier j’ai fini un trio de lotions Christian Lénart (#1) commencé cette été, l’eau de romarin, l’eau de bleuet et l’eau de tiaré. La première achetée pour essayer de contrôler un peu mon acné hormonale, mais je n’ai vu aucun effet positif, elle m’a simplement desséchée la peau. La seconde prise pour utiliser sur mes paupières fragiles et qui a eu la même fâcheuse tendance à me donner cette sensation désagréable de tiraillements. Et la troisième achetée pour le plaisir, avec son odeur de monoï délicieuse, et à ma grande surprise qui fut la plus douce pour ma peau. J’ai beaucoup aimé son effet tonifiant, elle me laissait la peau douce sans aucun inconfort. C’est une lotion que j’ai beaucoup aimé utiliser cet été, cependant, que ce soit elle ou une autre, je ne les rachèterai pas. Je ne leur ai pas trouvé un effet assez visible sur ma peau et d’ailleurs je ne les ai pas remplacées.

J’ai aussi fini mon dernier beurre au Karité The Body Shop (#2), un mini pot de 50ml. J’ai longtemps été addict – comme beaucoup d’entre nous je pense – aux beurres TBS, notamment à ce parfum à la fois léger et légèrement sucré, mais j’en suis revenue. Tout d’abord parce que leurs compositions ne me plaisent plus, que le green washing de la marque me laisse un peu perplexe et surtout car je ne me suis aperçue que la texture de ces beurres était au final un peu trop riche pour ma peau, y compris en hiver. Je me suis laissée convaincre par le plus grande nombre mais au final je ne pense pas racheter un jour un soin hydratant de la marque. Je l’ai remplacé par la crème fouettée La Confidente d’Omum dont la texture et l’effet sur la peau n’ont pas d’égal à ma connaissance.

Je vous avais parlé de mon amour pour le Gel Dermo-nettoyant Jonzac de la gamme REhydrate (#3), fini il y a bien longtemps maintenant. Mon avis n’a pas changé depuis et je le rachèterai sans hésiter au printemps prochain, car pour cet automne (et la peau pourrie qui va avec…) j’ai eu envie de tester un nettoyant pour peaux mixtes à grasses. Et j’ai choisi de jeter mon dévolu sur la Gelée Nettoyante Purifiante à la menthe, wasabi et bouleau de Melvita, qui était sur ma Wish List depuis un bon moment.

Très récemment j’ai aussi fini le fameux après-shampoing nourrissant à la noix de coco de Desert Essence (#4), acheté sur Iherb. Je mettais de grands espoirs en ce produit adulé sur la blogosphère, cependant il me laisse assez mitigée. J’ai beaucoup aimé son odeur gourmande et légère de coco et ananas, ainsi que son bon pouvoir démêlant et lissant. Mais je ne l’ai pas trouvé si nourrissant que cela, voir même très limite par rapport à ce qu’en dit la marque. Et pourtant, j’ai les longueurs légèrement décolorées mais qui restent normales à peu sèches. Je serai susceptible de le racheter à l’occasion – pourquoi pas en dépannage vu qu’une boutique le vend près de chez moi – mais j’ai préféré le troquer pour un soin à l’aragan d’Andalou Naturals, dont la composition me convient mieux.

Toujours chez Jonzac, j’ai fini la Crème Purifiante Matifiante de la gamme Pure (#5) que j’ai beaucoup appréciée, comme je vous le disais il y a quelques semaines. Je la rachèterai sans aucune hésitation. Pour le moment, ayant besoin de quelques chose de plus costaud contre mes imperfections automnales, j’ai choisi d’investir dans le Fluide Équilibrant Matifiant de Melvita, à utiliser en combo avec le nettoyant de la même gamme mentionné plus haut.

J’ai terminé le dentifrice Eartpaste goût Peppermint (#6) que j’aime d’amour. Je vous en avais fait un article ici, ce dentifrice est tout ce qu’il y a plus de naturel et sain pour les dents et les gencives, en plus d’avoir une composition minimaliste. En gros : de l’argile, du sel, des huiles essentielles. Le parfum Peppermint est mon préféré, il est frais, assez proche des dentifrices conventionnels. A sa fin je l’ai troqué pour son petit frère à la gaulthérie, au goût de plantes et particulièrement doux pour les gencives fragilisées. J’en ai encore trois en stock, je ne m’en lasse pas et les rachète à chaque commande Vitacost.

J’ai fini il y a quelques jours et à mon grand désespoir le fond de teint Naked d’Urban Decay (#7), le seul fond de teint fluide où j’ai réussi à trouver MA teinte (de bidet), la #0.5. Je l’ai vraiment beaucoup aimé, il avait une bonne couvrance, un fini naturel et une bonne tenue. Je ne peux que lui reprocher de ne pas être assez matifiant, je devais souvent faire une retouche de poudre vers midi, comme avec beaucoup de fonds de teint liquides. J’avais dit que je n’en changerai pas mais j’ai voulu tester le nouveau fond de teint minéral liquide Bareskin de Bare Minerals. Je vous en reparlerai d’ici quelques jours mais je peux déjà vous dire que je ne suis pas tout à fait convaincue…

Jai ensuite fini mon nettoyant Herbalism de Lush (#8), une jolie pate verte, tendre et granuleuse que j’utilisais en tant qu’exfoliant très doux et qui me laissait la peau toute douce sans la faire tirailler. De plus j’ai trouvé sa formulation très ludique à utiliser. J’ai vraiment adoré ce produit que je finirai pour sûr par racheter, mais pas pour le moment car comme je vous l’ai dit plus haut j’ai besoin de produits un peu plus « efficaces » depuis quelques jours. J’ai donc repris un exfoliant à grains classique en optant pour la marque à prix doux Marilou Bio.

Il a fait si peu soleil cet été que je n’ai pas eu le temps de bronzer, j’ai donc pu finir mon fond de teint solaire minéral Physicians Formula (#9), dont la couleur était vraiment très claire. Ce produit s’applique d’une façon déconcertante, offre un joli rendu et surtout a une bonne couvrance. Il contient des silicones mais je serai vraiment susceptible de le racheter dans une teinte plus soutenue car j’ai beaucoup aimé son rendu ainsi que son petit prix. Pour en savoir plus, c’est par ici.

L’huile essentielle d’arbre à thé (#10) fut comme toujours un bon allier, tant pour soigner des piqûres d’insecte, appliquer localement sur mes boutons, que pour désinfecter mon frigo. C’est une huile que je rachète régulièrement. Je pense toute fois la troquer pour une autre car envie de changement, mais je ne sais pas encore laquelle sachant que je ne supporte pas vraiment l’odeur de lavande… Wait and see…

CARNETFEMININ_PRODUITS_FINIS_EMPTIES_SEPTEMBRE_2014_1

A très bientôt pour la suite !

Carnet Féminin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s