Empties #2 !

Bonjour à tous ! Voici venu le jour des produits terminés du moment !

Fort heureusement, il y en a bien moins que le mois dernier. Alors sans plus attendre, let’s go !

CARNETFEMININ_EMPTIES_NOVEMBRE_2014

Le mois dernier j’ai commencé par faire un petit peu de tri dans mon placard magique et j’ai du jeter trois produits périmés de peu et dont il restait un fond de flacon. Tout d’abord, mon chouchou de crème solaire de tout les temps, la Natural Sunscreen au thé vert du Dr. Mercola (#1). Cette crème a tout bon, elle protège très bien, a une bonne composition et ne laisse pas de traces blanches sur la peau. Ensuite, l’écran de ville pour le visage Bioré (#4). Celui-ci m’a laissé assez dubitative… il est sensé protéger du soleil tout en matifiant le teint, mais pour ce dernier point je ne l’ai pas du tout trouvé convainquant. Je l’ai acheté après sa reformulation, ceci explique peut-être cela. Par contre c’était une bonne base de teint siliconée. Je ne la rachèterai cependant pas à cause de sa composition et parce que la crème solaire du Dr. Mercola l’a bien remplacé pendant l’été. Et enfin, la crème anti-acné Zinc Cream de Margarite (#7), qui fut très longtemps un coup de cœur pour son efficacité mais que j’ai décidé de ne pas racheter à cause du phénoxyéthanol qu’elle contient. Je l’ai remplacé par un nouveau flacon d’huile essentielle d’arbre à thé.

J’en ai profité aussi pour jeter deux pinceaux qui ont rendu l’âme, le pinceau poudre & Blush (#14) ainsi que le petit pinceau angled (#15) de la gamme studio d’ELF. Le premier a été un vrai coup de cœur qui m’a suivi pendant près de 4 ans pour l’application de mon fond de teint. Mais hélas il s’est mis à perdre ses poils par poignées, j’ai donc du me résigner à le mettre à la poubelle. Je l’ai remplacé par le pinceau à poudre minérale de Sephora qui est une petite merveille. Le second a été une grosse déception tant la tranche du pinceau était large et peu précise, je n’ai jamais vraiment réussi à m’en servir correctement. Mais dans l’ensemble je dois avouer que les pinceaux ELF sont géniaux pour débuter et pour leur petit prix.

Côté soins du visage, j’ai fini la fameuse eau micellaire de Jonzac (#2) dont je vous ai parlée lors de ma semaine dédiée à la marque et que j’aime toujours autant. Je l’ai remplacée par le Baume Démaquillant de Clinique pour le moment car m’a peau préfère les textures plus riches en hiver, mais j’y reviendrai pour sûr au printemps. Je me suis aussi résignée à faire la dernière application du Gommage Amande-Miel Hydratant (#5) et du Masque Lumière Amande-Safran (#6) Loren Khadi qui ont été deux gros coup de cœur pour moi cette année. Je suis tellement déçue de les avoir finis et de n’avoir pu les retrouver sur Rose&Nadine… Je les ai donc remplacés pour le moment par le masque à l’argile de Redmond Trading Company et le gommage purifiant de Marilou Bio dont la texture crémeuse m’a fortement attirée pour cet hiver. J’ai aussi fini trois échantillons. Le premier, un énième échantillon de la Crème Éclat aux 5 Fleurs de Cinq Mondes (#9) que j’adore d’amour ! C’est une crème très hydratante mais qui laisse la peau mate car destinée aux peaux mixtes. Elle donne vraiment de l’éclat de la peau et l’apaise énormément. Si elle n’était pas si chère je l’aurai volontiers achetée en full size pour cet hiver mais pour l’instant je vais rester avec mon soin traitant Melvita. Le second, est un échantillon du fameux baume Egyptian Magic (#8) que j’ai adoré utiliser jusqu’à la dernière goutte. Il m’a bluffé pour le démaquillage des yeux tant je l’ai trouvé efficace et doux (adieux les larmes provoquées par le Baume Clinique !) et je l’ai aussi trouvé très réparateur sur mes lèvres. C’est un produit que j’achèterai pour sûr – malgré son prix – tant il m’a convaincu ! Et le troisième, une miniature de la poudre peeling de soie Silky Purifying Sensai de Kanebo (#13) qui fut une petite merveille de gommage et de douceur. Il suffisait d’ajouter quelques gouttes d’eau à la poudre pour obtenir une pate légèrement mousseuse qui laissait ma peau comme celle d’un bébé. Un vrai coup de cœur qui cependant restera momentané car c’est un produit de luxe extrêmement cher. Et enfin, j’ai terminé deux baumes à lèvres de la marque Sierra Bees (#11), reçus dans mes commandes Iherb. Le premier, à la vanille, a parfaitement fait son job, il était bien nourrissant et hydratant et son odeur légère était divine. Le second, au beurre de cacao, m’a beaucoup moins convaincu. Je l’ai trouvé beaucoup trop gras et son odeur de chocolat m’a très souvent écœurée. A l’occasion d’une commande je retesterai volontiers la marque pour un nouveau parfum mais pour le moment je dois avouer que je n’ai pas trouvé mieux que les baumes Hurraw!.

Côté cheveux, j’ai terminé le shampoing à l’aloé véra et argan d’Andalou Naturals (#3) qui fut un gros coup de cœur cette année. Je le rachèterai certainement dès que j’aurai fini de tester les soins capillaires des marques Melvita et Phyto.

Côté maquillage, j’ai fini mon eyeliner noir chouchou de la marque ELF (#16). Pour son prix ridicule d’un euro c’était une petite tuerie. Je ne le rachèterai pas car je vais essayer de trouver une alternative bio et que pour le moment j’utilise de 3 Dot Liner de Clarins, mais je ne peux que pour le conseiller. Et j’ai aussi fini un gloss repulpant de la même marque (#17) dont j’adorai le côté mentholé. D’ailleurs je n’utilisai presque exclusivement que celui-ci. Il reste encore un peu de rose dedans mais je l’ai depuis tellement d’années que j’ai préféré m’en séparer avant. Je ne le rachèterai pas, toujours car je recherche des produits à la composition plus saine, mais ce fut là aussi un gros coup de cœur. J’ai terminé un mini vernis à ongles OPI rose de la collection New York City Ballet (#18) que j’utilisai comme base avant d’investir dans celle de Kure Bazaar. Je ne pense pas racheter des vernis OPI à l’avenir, encore une fois pour une question de composition, mais la qualité et la longévité de ce vernis était indéniable. Et enfin, j’ai fini à mon grand regret la BB crème de 7 Herbs (#19), qui pour moi était encore mieux que la BB crème Erborian. La couleur, la texture et l’odeur étaient à tomber. C’est un produit discontinué que je vais vraiment regretter car il me faisait une peau velouté de bébé. La teinte Light d’Erborian est sensé remplacer la 7 Herbs mais pour moi elle n’a vraiment rien à voir… qu’est-ce que je suis déçue de ne plus la retrouver…

Et pour finir cet article, j’ai terminé une boîte de gommes pour la gorge à la Ravintsara et la Propolis de Ladrôme (#10) qui m’ont bien sauvé la mise en début d’automne. Ainsi que deux échantillons de parfum Serge Lutens (#12), le Un Bois Vanille et le Five O’Clock Gingembre, qui sont deux coup de cœur de tous les temps. Je file de ce pas dans mon Sephora m’en procurer de nouveaux !

CARNETFEMININ_EMPTIES_NOVEMBRE_1_2014

N’hésitez pas à partager ici vos produits terminés coup de cœur du moment. Belle journée à vous tous !

Carnet Féminin

Empties ! #1 – partie 2/2

Me revoici pour la suite de mes produits terminés de moment. 🙂

CARNETFEMININ_PRODUITS_FINIS_EMPTIES_SEPTEMBRE_2014

Récemment j’ai fini mes deux mascaras préférés de tous les temps, qui ont tous les deux des brosses en poils volumisantes qui sont mes préférées. Tout d’abord le Cils d’Enfer de Guerlain (#11), qui étoffe les cils d’une façon incroyable tout en les allongeant vraiment. Ensuite le Noir Couture Waterproof de Givenchy(#12), qui fait des cils incroyablement présents et fournis, tout en ayant une tenue de dingue, résistant à la fois aux larmes et à la piscine. Si ces produits n’étaient pas si chers et si je ne cherchais pas à trouver du maquillage un peu plus safe, je les aurai rachetés sans hésitation. Mais à la place, j’ai choisi d’investir dans le Flawless Definition Curl & Lengthen de Bare Minerals.

J’ai terminé la Poudre Universelle Compacte de Chanel (#13) qui ne m’a pas du tout convaincue. J’ai apprécié sa bonne couvrance – et pour le coup la poudre était assez voyant et offrait un fini peu naturel – mais j’ai trouvé qu’elle n’était pas du tout matifiante. Pire encore, je luisais beaucoup plus quand je la portais que lorsque je ne mettais pas de poudre… De plus, la teinte la plus claire vendue chez Sephora (la #20) est un peu trop foncée pour moi en dehors de l’été et son prix est franchement hors budget au vu de sa toute petite contenance. Je ne la rachèterai donc pas, d’autant que je suis tombée amoureuse de la Poudre de Riz B/O de Serge Louis Alvarez qui est tellement soyeuse, fine et imperceptible. Un vrai coup de cœur dont il faut que je vous parle prochainement.

Je suis aussi venu à bout de deux gels douches que j’ai beaucoup aimés. Premièrement la crème de douche à l’amande et au miel de So’Bio Etic (#14) qui a un parfum gourmand à se damner en plus d’une texture riche, nourrissante et ultra onctueuse. Ce fut un vrai délice à utiliser. Ensuite le gel douche en recharge à l’amande du Petit Marseillais (#15), dont j’ai beaucoup apprécié l’éthique – un peu moins la composition – ainsi que son odeur démente d’amande. Je suis une fan d’amande sous toutes ses formes et il est sûr que je rachèterai au moins le nettoyant de So’Bio Etic qui a ma préférence. Pour le moment j’ai eu envie d’une senteur un peu moins gourmande et plus automnal avec le Miel de Douche de Melvita à l’huile de noisette et extrait de châtaigne, que je me suis offert suite à la fin de mon projet 10 pan.

J’ai terminé le déodorant Dove Natural Touch (#16) aux minéraux de la Mer Morte que j’ai trouvé beaucoup moins efficace que l’original. Je sais donc déjà que je ne le rachèterai pas, d’autant que j’essais petit à petit de me passer – bien qu’avec difficultés – des déodorants contenant de l’aluminium. J’alterne pour le moment entre un nouveau déodorant Dove, en stick cette fois-ci (parfum concombre et thé vert) et le déodorant Schmidt’s à la bergamote et citron vert, cette fois-ci entièrement clean et naturel. J’attends encore de voir ce que cela donne mais le fait d’avoir commencé à espacer mes utilisations de déodorant conventionnel est pour moi une petite victoire.

J’ai fini en toute fin d’été une miniature du shampoing Ojon restructurant Damage Reverse (#17). Je ne l’ai pas trouvé si nourrissant que cela mais j’ai apprécié son petit format, idéal pour emporter dans mon vanity de vacances, ainsi que son bon pouvoir démêlant. Je l’ai remplacé par un shampoing à l’aloé véra anti-chute d’Andalou Naturals (merci l’automne…) et je ne pense pas le racheter car je ne lui ai rien trouvé d’extraordinaire.

La miniature du lait corps au thé vert La Sultane de Saba (#18) reçue dans une GlossyBox, ne m’aura fait qu’une utilisation mais je l’ai adorée. Son odeur fraîche et discrète m’a conquise, ainsi que sa texture légère et crémeuse. Je n’investirai pas dans cette marque que je trouve vraiment trop chère mais ce fut une très jolie découverte. Pour le moment je reste avec ma crème La Confidente d’Omum qui a ma préférence pour ma peau sèche en ce moment.

Je suis ENFIN venu à bout de mon dentifrice Crest 3D Wight (#19), dont décidément je ne comprend pas la popularité. Je ne lui ai trouvé aucun pouvoir blanchissant particulier – ce qui est pourtant son rôle premier – malgré ses petites granules « polissantes ». Il est vrai qu’il donnait une haleine ultra fraiche et qu’il n’était pas si cher que cela au vu du volume King Size du tube, mais franchement il est bien trop chimique et agressif pour si peu de résultat. Je préfère rester avec la marque Redmond Trading Company dont la simplicité et l’efficacité me satisfont amplement.

Et pour terminer, j’ajoute ici un soin fini depuis bien longtemps déja mais dont j’ai retrouvé le pot vide dans mon placard magique, la crème de jour Intense Hydration à la sauge sclarée de Burt’s Bees (#20). Vous le savez déjà, ce fut un vrai coup de cœur venu tout droit de Vitacost l’hiver dernier, son pouvoir hydratant et sa formule traitante avaient sauvés ma peau du froid. Je ne pense pas la racheter car elle contient du phénoxyéthanol et que j’essais d’éviter cet ingrédient, mais si ma peau devait en avoir à nouveau besoin je n’hésiterai pas à la commander.

CARNETFEMININ_PRODUITS_FINIS_EMPTIES_SEPTEMBRE_2014_1

Voila tout le monde, les Empties sont maintenant terminés (jeu de mots pourri, quand tu nous tiens…) ! J’espère qu’ils vous auront plus et peut-être éclairés sur l’utilisation de certains soins ainsi que leur efficacité. Bien entendu, mon avis est donné ici selon mon type de peau et mes préférences uniquement. Pour petit rappel, la peau de visage est mixte à tendance aux imperfections, celle de mon corps normale à sèche avec des zones à tendance atopique et eczémateuses.

Des bisous à tous et à bientôt !

Carnet Féminin

Empties ! #1 – partie 1/2

Bonjour à tous !

Je lance aujourd’hui une nouvelle série d’article intitulée les « Empties ». Ou autrement dit, les produits que j’ai terminés. Comme vous le savez déjà, depuis le début de l’année et mon premier projet 10 pan, j’ai pris le parti de mieux choisir mes cosmétiques tout en achetant au maximum le nécessaire. En bref, je souhaite éviter les craquages – mais je ne me refuse pas non plus quelques petits plaisirs… – et le stockage en masse dans ma salle de bain.

Je vous garde donc depuis deux mois tous les produits que j’ai terminés afin d’en faire un petit bilan. Et croyez-moi, au vu de la quantité de cosmétiques finis, il était grand tant que je vous fasse ce billet ! Promis, le mois prochain cela devrait être plus raisonnable !..

CARNETFEMININ_PRODUITS_FINIS_EMPTIES_SEPTEMBRE_2014

Le mois dernier j’ai fini un trio de lotions Christian Lénart (#1) commencé cette été, l’eau de romarin, l’eau de bleuet et l’eau de tiaré. La première achetée pour essayer de contrôler un peu mon acné hormonale, mais je n’ai vu aucun effet positif, elle m’a simplement desséchée la peau. La seconde prise pour utiliser sur mes paupières fragiles et qui a eu la même fâcheuse tendance à me donner cette sensation désagréable de tiraillements. Et la troisième achetée pour le plaisir, avec son odeur de monoï délicieuse, et à ma grande surprise qui fut la plus douce pour ma peau. J’ai beaucoup aimé son effet tonifiant, elle me laissait la peau douce sans aucun inconfort. C’est une lotion que j’ai beaucoup aimé utiliser cet été, cependant, que ce soit elle ou une autre, je ne les rachèterai pas. Je ne leur ai pas trouvé un effet assez visible sur ma peau et d’ailleurs je ne les ai pas remplacées.

J’ai aussi fini mon dernier beurre au Karité The Body Shop (#2), un mini pot de 50ml. J’ai longtemps été addict – comme beaucoup d’entre nous je pense – aux beurres TBS, notamment à ce parfum à la fois léger et légèrement sucré, mais j’en suis revenue. Tout d’abord parce que leurs compositions ne me plaisent plus, que le green washing de la marque me laisse un peu perplexe et surtout car je ne me suis aperçue que la texture de ces beurres était au final un peu trop riche pour ma peau, y compris en hiver. Je me suis laissée convaincre par le plus grande nombre mais au final je ne pense pas racheter un jour un soin hydratant de la marque. Je l’ai remplacé par la crème fouettée La Confidente d’Omum dont la texture et l’effet sur la peau n’ont pas d’égal à ma connaissance.

Je vous avais parlé de mon amour pour le Gel Dermo-nettoyant Jonzac de la gamme REhydrate (#3), fini il y a bien longtemps maintenant. Mon avis n’a pas changé depuis et je le rachèterai sans hésiter au printemps prochain, car pour cet automne (et la peau pourrie qui va avec…) j’ai eu envie de tester un nettoyant pour peaux mixtes à grasses. Et j’ai choisi de jeter mon dévolu sur la Gelée Nettoyante Purifiante à la menthe, wasabi et bouleau de Melvita, qui était sur ma Wish List depuis un bon moment.

Très récemment j’ai aussi fini le fameux après-shampoing nourrissant à la noix de coco de Desert Essence (#4), acheté sur Iherb. Je mettais de grands espoirs en ce produit adulé sur la blogosphère, cependant il me laisse assez mitigée. J’ai beaucoup aimé son odeur gourmande et légère de coco et ananas, ainsi que son bon pouvoir démêlant et lissant. Mais je ne l’ai pas trouvé si nourrissant que cela, voir même très limite par rapport à ce qu’en dit la marque. Et pourtant, j’ai les longueurs légèrement décolorées mais qui restent normales à peu sèches. Je serai susceptible de le racheter à l’occasion – pourquoi pas en dépannage vu qu’une boutique le vend près de chez moi – mais j’ai préféré le troquer pour un soin à l’aragan d’Andalou Naturals, dont la composition me convient mieux.

Toujours chez Jonzac, j’ai fini la Crème Purifiante Matifiante de la gamme Pure (#5) que j’ai beaucoup appréciée, comme je vous le disais il y a quelques semaines. Je la rachèterai sans aucune hésitation. Pour le moment, ayant besoin de quelques chose de plus costaud contre mes imperfections automnales, j’ai choisi d’investir dans le Fluide Équilibrant Matifiant de Melvita, à utiliser en combo avec le nettoyant de la même gamme mentionné plus haut.

J’ai terminé le dentifrice Eartpaste goût Peppermint (#6) que j’aime d’amour. Je vous en avais fait un article ici, ce dentifrice est tout ce qu’il y a plus de naturel et sain pour les dents et les gencives, en plus d’avoir une composition minimaliste. En gros : de l’argile, du sel, des huiles essentielles. Le parfum Peppermint est mon préféré, il est frais, assez proche des dentifrices conventionnels. A sa fin je l’ai troqué pour son petit frère à la gaulthérie, au goût de plantes et particulièrement doux pour les gencives fragilisées. J’en ai encore trois en stock, je ne m’en lasse pas et les rachète à chaque commande Vitacost.

J’ai fini il y a quelques jours et à mon grand désespoir le fond de teint Naked d’Urban Decay (#7), le seul fond de teint fluide où j’ai réussi à trouver MA teinte (de bidet), la #0.5. Je l’ai vraiment beaucoup aimé, il avait une bonne couvrance, un fini naturel et une bonne tenue. Je ne peux que lui reprocher de ne pas être assez matifiant, je devais souvent faire une retouche de poudre vers midi, comme avec beaucoup de fonds de teint liquides. J’avais dit que je n’en changerai pas mais j’ai voulu tester le nouveau fond de teint minéral liquide Bareskin de Bare Minerals. Je vous en reparlerai d’ici quelques jours mais je peux déjà vous dire que je ne suis pas tout à fait convaincue…

Jai ensuite fini mon nettoyant Herbalism de Lush (#8), une jolie pate verte, tendre et granuleuse que j’utilisais en tant qu’exfoliant très doux et qui me laissait la peau toute douce sans la faire tirailler. De plus j’ai trouvé sa formulation très ludique à utiliser. J’ai vraiment adoré ce produit que je finirai pour sûr par racheter, mais pas pour le moment car comme je vous l’ai dit plus haut j’ai besoin de produits un peu plus « efficaces » depuis quelques jours. J’ai donc repris un exfoliant à grains classique en optant pour la marque à prix doux Marilou Bio.

Il a fait si peu soleil cet été que je n’ai pas eu le temps de bronzer, j’ai donc pu finir mon fond de teint solaire minéral Physicians Formula (#9), dont la couleur était vraiment très claire. Ce produit s’applique d’une façon déconcertante, offre un joli rendu et surtout a une bonne couvrance. Il contient des silicones mais je serai vraiment susceptible de le racheter dans une teinte plus soutenue car j’ai beaucoup aimé son rendu ainsi que son petit prix. Pour en savoir plus, c’est par ici.

L’huile essentielle d’arbre à thé (#10) fut comme toujours un bon allier, tant pour soigner des piqûres d’insecte, appliquer localement sur mes boutons, que pour désinfecter mon frigo. C’est une huile que je rachète régulièrement. Je pense toute fois la troquer pour une autre car envie de changement, mais je ne sais pas encore laquelle sachant que je ne supporte pas vraiment l’odeur de lavande… Wait and see…

CARNETFEMININ_PRODUITS_FINIS_EMPTIES_SEPTEMBRE_2014_1

A très bientôt pour la suite !

Carnet Féminin